En campagne avec Madame Modrikamen, le visage aimable du PP: "Quand je vais en vacances au Maroc ou en Tunisie, on me dit ‘bienvenue au pays’"

En campagne avec Madame Modrikamen, le visage aimable du PP:
©BAUWERAERTS DIDIER
Vous ne l’entendrez pas déraper, Yasmine Dehaene-Modrikamen sait parler aux journalistes. Elle évite soigneusement les propos douteux que peut tenir son mari, Mischaël, le président du Parti populaire (PP). Tête de liste de la formation de droite radicale à Watermael-Boitsfort, elle s’inscrit même dans les lieux communs des campagnes électorales locales : un peu de sécurité par-ci,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité