Charles Michel exige que Proximus revoie sa copie, le gouvernement va s'opposer aux licenciements secs

Charles Michel exige que Proximus revoit sa copie, le gouvernement va s'opposer aux licenciements secs
©PHOTONEWS
Quelle mouche a piqué les dirigeants de Proximus ? Depuis mardi soir, c'est le chaos. Le Premier ministre Charles Michel et ses ministres n'ont été informés du plan de Dominique Leroy, la CEO de l'entreprise télécoms dont l'Etat est l'actionnaire majoritaire, que mardi après-midi juste à la fin du conseil...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité