Le décret APE si cher aux libéraux a un pied dans la tombe... si pas deux

Pourquoi le décret APE si cher aux libéraux a un pied dans la tombe
©Alexis Haulot
Porté par le MR, il ne sera voté que si le texte sur l’assurance autonomie (CDH) l’est aussi.

Depuis jeudi, même le ministre wallon, Pierre-Yves Jeholet (MR), semble avoir fait le deuil de sa réforme du dispositif APE. Ce dispositif soutient l’emploi, en grande partie dans le secteur non marchand (soins à domicile, crèche,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet