Des "razzias" via "Air Francken" : quand Bart De Wever exagère et omet la vérité

La N-VA fera-t-elle les frais des propos tenus par son président lors d’une réunion interne en 2016 ?

Sarah Freres
Des "razzias" via "Air Francken" : quand Bart De Wever exagère et omet la vérité
©belga
En politique, on dit d’une semaine qu’elle est une éternité. Et à cinq jours du triple scrutin, l’éternité se raccourcit. La N-VA fera-t-elle les frais des propos tenus par son président lors d’une réunion interne en 2016 ? Bien malin...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité