Tom Van Grieken, le "bouffon" qui a lissé l’image du Vlaams Belang

Tom Van Grieken, le "bouffon" qui a lissé l’image du Vlaams Belang
©Belga
On se souvient peut-être des gants de boxe de Filip Dewinter, à une autre époque. Provocateur, l’Anversois habitant à Ekeren n’hésitait pas à monter sur les barricades, aux côtés de ses troupes, en scandant "Linkse ratten, rol uw matten" ("Rats de gauche, roulez vos paillassons", NdlR). De haut de ses 32 ans, le jeune et fringant Tom Van Grieken, qui préside aux destinées du parti radical depuis octobre 2014, eut l’audace d’accepter cette mission jugée suicidaire, il y a quatre ans et demi. Une bonne dose de témérité, de la nuance et de la suite dans les idées, le bon timing, le poulain de Gerolf Annemans aura réussi à faire table rase du passé en imposant son style à lui. Toujours tiré à quatre épingles, l’expert en marketing et en communication...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité