Georges Gilkinet (Écolo) : "On ne va pas discuter avec la N-VA, un parti climatosceptique et ultralibéral"

Écolo assume parfaitement sa politique de la chaise vide. Dimanche, les verts francophones ont refusé de participer à une première réunion convoquée par les informateurs royaux avec tous les partis susceptibles de participer au prochain gouvernement fédéral en raison de la présence de la N-VA.

Georges Gilkinet (Écolo) : "On ne va pas discuter avec la N-VA, un parti climatosceptique et ultralibéral"
©REPORTERS
Écolo assume parfaitement sa politique de la chaise vide. Dimanche, les verts francophones ont refusé de participer à une première réunion convoquée par les informateurs royaux, Didier Reynders (MR) et Johan Vande Lanotte (SP.A), avec tous les partis susceptibles de participer...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet