Comment le CDH veut réussir sa refondation

Le philosophe Laurent de Briey sera à la manœuvre. Il balise la réflexion. Un tuyau pour ses étudiants en philosophie politique : “Pourquoi Trump a-t-il battu Clinton ?” Laurent de Briey, professeur à l’Université de Namur et maître à penser de la refondation du CDH, s’essaye à une réponse. “Donald Trump a fait de la politique là où Hillary Clinton a voulu gérer les affaires, exercer le pouvoir.” “Depuis Thatcher, on attendait des politiques qu’ils soient de bons gestionnaires, développe-t-il. Si leurs politiques étaient efficaces, cela se traduisait par de bons chiffres macroéconomiques, comme la baisse du chômage ou la croissance du PIB. Yves Leterme (CD&V) avait fait campagne sur la goed bestuur , la bonne gestion. Mais ce qu’il faut pour gagner une élection, aujourd’hui, c’est retrouver l’essence de la politique, à savoir la capacité de représenter les gens. Trump l’a fait. Il a porté la colère d’une partie de la population. Les gens doivent à nouveau sentir que leur voix est entendue. C’est pour cela que les populistes sont beaucoup plus forts. Il est plus facile d’incarner les peurs que les espoirs…”

Comment le CDH veut réussir sa refondation
©OLIVIER PAPEGNIES
Le philosophe Laurent de Briey sera à la manœuvre. Il balise la réflexion.

Un tuyau pour ses étudiants en philosophie politique : “Pourquoi Trump a-t-il battu Clinton ?” Laurent de Briey, professeur à l’Université de Namur et maître à penser de la refondation du CDH, s’essaye à une réponse. “Donald Trump a fait de la politique là où Hillary Clinton a voulu gérer les affaires, exercer le pouvoir.”

“Depuis Thatcher, on attendait des politiques qu’ils soient de bons gestionnaires, développe-t-il. Si leurs politiques étaient efficaces,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité