Pour Avocats.be, on rendrait un mauvais service aux victimes en supprimant la prescription des délits sexuels graves sur des mineurs

Pour Avocats.be, on rendrait un mauvais service aux victimes en supprimant la prescription des délits sexuels graves sur des mineurs
©Reporters
Des députés du SP.A, de la N-VA, du CD&V, de Défi, de l’Open VLD et du MR ont cosigné une proposition de loi visant à supprimer la prescription des délits sexuels...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité