"Une majorité PS-N-VA ne verra pas le jour"

Il y a vingt ans, Philippe Busquin tirait sa révérence de la scène politique belge pour se tourner vers un destin européen, comme commissaire et député. Cela n'empêche pas l'ancien président du PS (1992 et 1999) de continuer à s'intéresser aux soubresauts qui agitent le plat pays. Interview.

Philippe Busquin, ancien président du Parti socialiste
Philippe Busquin, ancien président du Parti socialiste ©Belga
Il y a vingt ans, Philippe Busquin tirait sa révérence de la scène politique belge pour se tourner vers un destin européen, comme commissaire et député. Cela n'empêche pas l'ancien président du PS (1992 et 1999) de continuer à s'intéresser aux soubresauts qui agitent le plat pays. "En des périodes comme celles-ci, j'assiste même aux bureaux de parti, dont je suis membre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet