Pour le PS, le virage "social" de la N-VA, c’est de l’enfumage

La prolongation de la mission des informateurs royaux, Bouchez (MR) et Coens (CD&V), pour deux semaines, a un but officiel. Il s’agit pour les deux présidents de parti de voir si le changement récent d’attitude de la N-VA, qui semble s’ouvrir à des revendications sociales, peut avoir un impact sur la formation du futur gouvernement fédéral. En particulier, les informateurs devront déterminer si ce virage est de nature à permettre une alliance entre les nationalistes flamands et les socialistes francophones - respectivement premiers en Flandre et premiers en Wallonie.

Pour le PS, le virage "social" de la N-VA, c’est de l’enfumage
©dr
La prolongation de la mission des informateurs royaux, Bouchez (MR) et Coens (CD&V), pour deux semaines, a un but officiel. Il s’agit pour les deux présidents de parti de voir si le changement récent d’attitude de la N-VA, qui semble s’ouvrir à des revendications sociales, peut avoir un...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet