À Saint-Josse, Emir Kir sort renforcé de sa passe d’armes avec le PS

À Saint-Josse, Emir Kir sort renforcé de sa passe d’armes avec le PS
© BELGA

Un mois et demi après le séisme politique qui a conduit à l’exclusion du PS du très populaire Emir Kir, "La Libre" est retournée prendre la température en terres tennoodoises.

Place Houwaert, Saint-Josse-ten-Noode. Il est à peine neuf heures du matin, ce vendredi-là, lorsque nous atteignons le cœur populaire de la commune la plus densément peuplée de la capitale. Entre les bolides filant à fière allure, on se faufile. Notez bien d’emblée : la voiture est reine en terres tennoodoises. Et n’allez pas y lâcher le gros mot de "zone trente". Oh que non ! La mesure serait politiquement bien trop impopulaire pour le maître de ces lieux. Emir Kir soigne ses 27 000 administrés aux

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet