La Chambre accorde les pouvoirs spéciaux au gouvernement: une commission créée pour le surveiller

Une fois doté de pouvoirs spéciaux, le gouvernement Wilmès pourra prendre une série de mesures par simples arrêtés, donc sans devoir passer par le Parlement, pour lutter contre la crise avec un maximum d’efficacité et de célérité. Cette situation exceptionnelle durera trois mois, renouvelable une fois.

Il ne manque plus qu’un dernier vote sans suspense et purement technique, ce vendredi matin, au Sénat, et le gouvernement jouira de pouvoirs spéciaux pour répondre aux défis sanitaires et socio-économiques posés par la pandémie de coronavirus. 

Jeudi, la loi d’habilitation de pouvoirs spéciaux a été adoptée à la Chambre, le matin

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité