François De Smet (Défi): "La crise a agi comme un produit de contraste sur les inégalités"

placeholder
© JC Guilaume

François De Smet veut réunir les acteurs du secteur des soins de santé et les décideurs politiques. Son idée : améliorer le modèle, en concertation avec la première ligne. Pour ce faire, le président de Défi plaide pour un gouvernement fédéral majoritaire en septembre.  

On ne se refait pas. François De Smet est d’abord philosophe, puis

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet