Le carrousel à la tête de la FGTB n’aura qu’un impact limité sur la politique fédérale

Mauvaise passe pour la FGTB. Le récit que le grand public retiendra sans doute du carrousel à la tête du syndicat socialiste, c’est que ses instances ont dégommé leur désormais ex-président, Robert Vertenueil, parce qu’il avait "osé" donner une interview commune avec le président...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet