Marie-Christine Marghem: "Les chances de sortir du nucléaire en 2025 sont de 6 sur 10"

Marie-Christine Marghem, la présidente du MCC, veut séduire les électeurs du CDH et constituer un grand parti au centre droit de l’échiquier. Comme ministre fédérale de l’Énergie, elle estime que la Belgique a encore une chance de sortir du nucléaire en 2025.

photo LLB
©Bauweraerts Didier

Marie-Christine Marghem, la présidente du MCC, veut séduire les électeurs du CDH et constituer un grand parti au centre droit de l’échiquier. Comme ministre fédérale de l’Énergie, elle estime que la Belgique a encore une chance de sortir du nucléaire en 2025.

Créé en 1998 par Gérard Deprez, l’ancien président du PSC, le MCC (Mouvement des citoyens pour le changement) visait à attirer l’électorat et les mandataires sociaux-chrétiens dans un grand rassemblement de centre droit aux

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet