Marie-Christine Marghem veut convaincre les députés MR de ne pas voter l’allongement du délai IVG : “18 semaines, je trouve ça inacceptable”

Les téléphones chauffent ce matin parmi les députés libéraux alors qu’un vote historique doit intervenir ce jeudi à la Chambre pour la dépénalisation complète de l’avortement et l’allongement du délai de 12 à 18 semaines.

Marie-Christine Marghem veut convaincre les députés MR de ne pas voter l’allongement du délai IVG : “18 semaines, je trouve ça inacceptable”
©BAUWERAERTS DIDIER

Les téléphones chauffent ce matin parmi les députés libéraux alors qu’un vote historique doit intervenir ce jeudi à la Chambre pour la dépénalisation complète de l’avortement et l’allongement du délai de 12 à 18 semaines.

Marie-Christine Marghem (MR), ministre de l’Énergie et présidente du MCC (branche du MR issue du PSC) pèse de tout son poids depuis ce jeudi matin, appelant plusieurs députés libéraux pour les convaincre “ d’avoir une réflexion profonde” sur un vote auquel elle est profondément...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité