Formation fédérale: le CD&V ne lâche toujours pas la N-VA

Hilde Crevits (CD&V) veut que les coalitions au fédéral reflètent d’office les majorités wallonne et flamande.

Formation fédérale: le CD&V ne lâche toujours pas la N-VA
©BELGA
Le CD&V acceptera-t-il, finalement, d’entrer dans une coalition sans la N-VA ? Si la réponse à cette question était positive, une coalition Vivaldi (famille libérale, famille socialiste, famille écologiste et le CD&V) serait alors possible. Toutefois, si des rumeurs insistantes laissent entendre que les socialistes, les libéraux et les écologistes sont prêts à former un gouvernement sans la N-VA, les démocrates-chrétiens flamands restent sceptiques. Voire défendent un tout autre modèle politique qui associerait les nationalistes flamands. Dans une interview accordée au Krant Van West-Vlaanderen, ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet