"Laissez-nous faire tourner nos entreprises": la lettre ouverte de l'UCM aux dirigeants politiques

Une lettre ouverte de l’UCM et ses fédérations à l’adresse des décideurs.

L.G.
"Laissez-nous faire tourner nos entreprises": la lettre ouverte de l'UCM aux dirigeants politiques
©BELGA
On appellera cela un coup de gueule. Ou un SOS. Pierre-Frédéric Nyst, président de l’Union des classes moyennes (UCM), insiste pour sa part sur l’aspect positif du message. Pour lui, la lettre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité