Vivaldi: pourquoi une telle nervosité?

Joachim Coens, le président du CD&V, a tenu à faire passer un message aux autres partis de la Vivaldi: la sensibilité démocrate-chrétienne devra être respectée.

Vivaldi: pourquoi une telle nervosité?
©Belga
Oh non, ça recommence… Il était naïf de croire que la crise politique était définitivement derrière nous. La coalition Vivaldi, à laquelle le CD&V a ouvert la porte la semaine dernière, a vacillé avant d’avoir pu voir le jour. Mercredi de la semaine passée, lors de l’émission Terzake, Joachim Coens, le président...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité