Nouveaux noms, nouvelles valeurs... Comment les centristes flamands tentent de se réinventer pour remonter la pente électorale

À la recherche d’un nouveau souffle, le SP.A, le CD&V et l’Open VLD se penchent sur leur identité et s’inventent un nouveau nom.

Nouveaux noms, nouvelles valeurs... Comment les centristes flamands tentent de se réinventer pour remonter la pente électorale
©dr
La formation du prochain gouvernement fédéral contribue au remodelage du paysage politique. Si la Vivaldi prend son envol, le paysage politique flamand existant se divisera en deux entités, un peu comme l’eau et le feu. D’une part, on y trouve les quatre partis traditionnels (socialistes, libéraux, écologistes et chrétiens-démocrates) et, d’autre part, dans l’opposition,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité