Unia comptera-t-il un administrateur d’extrême droite ?

Le Parlement flamand devra trancher lundi, après l’évaluation juridique des moyens pour contourner la situation.

Patrick Charlier, directeur francophone d'Unia
Patrick Charlier, directeur francophone d'Unia ©Reporters / QUINET
Le Vlaams Belang pourra-t-il obtenir un siège au conseil d’administration d’Unia, le centre interfédéral contre les discriminations et pour l’égalité des chances ? La question est en suspens depuis les élections du mois de mai 2019. L’épilogue devrait en toute logique avoir...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet