Vandenbroucke, les mesures chocs sans la psychologie: "Il n’y a jamais eu un travail structurel sur le côté mental"

Le ministre de la Santé a fait peu de cas de l'impact psychologique des mesures sur la population, y compris lors de la fermeture des commerces.

Vandenbroucke, les mesures chocs sans la psychologie: "Il n’y a jamais eu un travail structurel sur le côté mental"
©Reporters
"Il faut oser prendre des mesures courtes et fermes sur la base de seuils bas au lieu de risquer de courir un marathon." La phrase n’est pas de Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé (SP.A), accablé de critiques pour avoir comparé la fermeture...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet