Bart Maddens : "Isoler le Vlaams Belang est dangereux pour notre démocratie"

Le politologue flamand estime que les Flamands sont les grands perdants de l’accord fédéral.

Bart MADDENS
©Jean-Luc Flémal
Il aura fallu seize mois de tergiversations pour voir un nouveau gouvernement émerger des élections et s’installer au pouvoir. Il s’en est fallu de peu pour que le record de 2011 soit battu. C’est que les deux scénarios possibles présentaient chacun un handicap majeur. Le premier, associant PS et N-VA, supposait un accord entre deux partis que tout ou presque semblait opposer....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité