Les infirmiers sont exceptionnellement autorisés à déléguer certains actes et cela ne leur plaît pas

En pleine crise sanitaire, la Chambre a adopté jeudi après-midi une proposition de loi autorisant la délégation d’actes infirmiers qui suscite la polémique dans la profession.

Les infirmiers sont exceptionnellement autorisés à déléguer certains actes et cela ne leur plaît pas
©BELGAIMAGE
Selon une procédure accélérée, le texte a été pris en considération en séance plénière à 13h15, puis envoyé en commission de la santé publique où il a été débattu, amendé et adopté,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité