"Les arrêtés ministériels sur lesquels se basent des mesures aussi liberticides que le couvre-feu reposent sur trois lois qui n’ont pas été conçues pour cela"

Le constitutionnaliste Marc Verdussen (UCLouvain) revient sur la gestion "à coup d'arrêtés ministériels" de la crise sanitaire.

"Les arrêtés ministériels sur lesquels se basent des mesures aussi liberticides que le couvre-feu reposent sur trois lois qui n’ont pas été conçues pour cela"
©Marie Russillo
La gestion de la crise sanitaire à coups d’arrêtés ministériels est de plus en plus critiquée. Le gouvernement fédéral, s’il a promis l’adoption d’une loi pandémie, continue de défendre sa méthode de travail et se réfugie,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet