Conner Rousseau sur Frank Vandenbroucke : "On peut compter sur le capitaine, il pilotera le navire jusqu’à son port"

Le SP.A de Conner Rousseau continue de gagner en popularité. Le golden boy plaide pour un seul gouvernement en Belgique francophone. "Georges-Louis Bouchez? Je ferais bien une virée avec lui. Mais négocier à ses côtés tous les jours, c'est encore autre chose..." Entretien.

Conner Rousseau sur Frank Vandenbroucke : "On peut compter sur le capitaine, il pilotera le navire jusqu’à son port"
©Bernard Demoulin
Avant et après l’entretien, il consulte son smartphone. Accro aux réseaux sociaux, le "golden boy" du SP.A rebaptisé Vooruit le 21 mars, ("c’est sûr à 110 %", nous dit-il), veut être présent sur tous les fronts. Le 1er mai, il s’installera avec son équipe boulevard de l’Empereur : la famille socialiste sous le même toit à Bruxelles. Conner Rousseau rêve d’un nouveau printemps pour le parti socialiste flamand : il est convaincu de pouvoir ramener son parti vers de nouveaux sommets de popularité. Déterminé, il affirme pouvoir récupérer les électeurs perdus et qui ont voté Vlaams...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité