Mis sous pression par son parti pour maintenir les écoles ouvertes, Jambon a montré les crocs

La veille, mardi soir, le ministre-Président flamand avait déjà mis ses homologues au parfum en affichant une opposition de principe à toute fermeture scolaire.

Mis sous pression par son parti pour maintenir les écoles ouvertes, Jambon a montré les crocs
©belga
Il n’est pas coutumier de voir le ministre-Président flamand prendre la parole avec autant d’empressement lors du point presse, devenu routinier, qui suit le Comité de concertation. Mercredi, ce fut pourtant le cas. Il faut dire que Jan Jambon (N-VA), qui a déjà essuyé plusieurs camouflets venus du Nord au cours de ces douze derniers mois, sait qu’il ne peut pas se permettre de sortir de cette réunion au sommet sans avoir obtenu quelques victoires. Ainsi, le nationaliste flamand s’est empressé mercredi de prendre la parole dans la foulée du Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) afin...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet