"Je veux vous demander d'y mettre du vôtre": la ministre de l'Intérieur s'adresse aux jeunes après les événements du Bois de la Cambre

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden a écrit une lettre ouverte aux jeunes, après deux soirées consécutives de confrontations entre des centaines de jeunes, lassés des mesures de lutte contre le coronavirus, et la police dans le bois de la Cambre à Bruxelles.

"Je veux vous demander d'y mettre du vôtre": la ministre de l'Intérieur s'adresse aux jeunes après les événements du Bois de la Cambre
©Tonneau Michel
Belga

Dans cette lettre, que VRT Nieuws et De Standaard ont publiée sur leur site internet vendredi soir, le ministre appelle les jeunes à s'accrocher encore un peu. Par exemple, en cherchant à relever un défi pour que la dernière ligne droite soit moins pénible.

"Vous êtes jeune. Vous avez la vie devant vous, le monde à vos pieds. Vous aspirez à la liberté. Vous voulez aller dehors. Retrouver vos amis. Organiser des fêtes. Tomber amoureux. Faire des câlins sans masque. Par-dessus tout, vous voulez ne plus rien devoir faire mais pouvoir tout refaire. Vous en avez assez de toutes ces mesures. Le énième 'nous y sommes presque'. Le énième 'tenez bon encore un peu'. Je comprends parfaitement. Ça a assez duré", reconnait Annelies Verlinden.

"Je comprends que ça semble injuste. Je comprends également que vous ayez de plus en plus de mal à me croire lorsque je vous dis que cette situation sera bientôt derrière nous. Bien sûr, s'il existait un bouton qui résoudrait tout d'un seul coup, je l'aurais appuyé depuis longtemps", poursuit-elle.

La ministre répète que la fin est en vue et fait appel à l'endurance, la flexibilité et la loyauté des jeunes. "Je veux vous demander d'y mettre du vôtre une fois de plus. Pour montrer pourquoi vous êtes l'avenir."

En vue du "sprint final", Annelies Verlinden les invite à trouver une occupation pour que les dernières semaines pèsent moins lourd. "Soyez créatifs et motivez-vous mutuellement. Pensez à un défi et partagez-le - et faites-nous surtout savoir comment nous pouvons vous aider."

Sur le même sujet