Bâtiments scolaires: pour le patron du Segec, la nouvelle répartition des fonds européens demeure inéquitable

L’enseignement libre ne sera satisfait que si la majorité respecte ses engagements, estime Étienne Michel, le patron du Segec.

Bâtiments scolaires: pour le patron du Segec, la nouvelle répartition des fonds européens demeure inéquitable
©tonneau
La nouvelle clé de répartition prévue des fonds européens destinés à la rénovation des bâtiments scolaires laisse un goût de trop peu au Secrétariat général de l’enseignement catholique (Segec). Pour rappel, dans la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet