350.000 euros auraient été détournés pour l'ASBL anversoise de la députée Sihame El Kaouakibi

Un audit de la ville d'Anvers montre que 300.000 à 400.000 euros de subventions auraient été détournés pour Let's Go Urban, l'ASBL de dance urbaine de la députée anversoise.

350.000 euros auraient été détournés pour l'ASBL anversoise de la députée Sihame El Kaouakibi
©Belga

La polémique ne désenfle pas. Sur les 3,5 millions de subventions que la ville d'Anvers a consacré à la rénovation de l'Urban Center sur le Kiel (le siège de Let's Go Urban), 350.000 euros ont été détournés rapporte HLN, confirmant une information de la chaîne flamande ATV, qui s'est procurée le rapport d'audit de l'Inspection municipales des finances d'Anvers.

Selon cette enquête, Sihame El Kaouakibi se serait également octroyée 100.000 euros de salaire. Ce rapport sera discuté ce vendredi au Collège des échevins d'Anvers. 

Sur le même sujet