Les 5,9 milliards d'euros octroyés par l'Europe pour le plan de relance belge ne vont créer que… 3.900 emplois

Le Bureau fédéral du plan a finalisé son évaluation des projets d’investissements.

Bruxelles - Thomas Dermine (PS) - secretaire d’etat a la relance du Gouvernement De Croo - secrétaire d’Etat pour la Relance et les Investissements strategiques, charge de la Politique scientifique, adjoint au ministre de l’Economie et du Travail a
©JC Guillaume
En quelques mois, la pandémie aura eu au moins un effet sur l’esprit des décideurs : celui de remettre à la mode l’investissement public comme levier économique. Pour la Belgique, ce "néokeynésianisme" se traduit très concrètement par l’octroi d’une manne de 5,9 milliards d’euros par la Commission européenne....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité