Ressusciter le Congrès national de 1830 pour réformer les institutions belges ? "Cela permettrait d’aller au fond des choses"

Pour le professeur Hugues Dumont (Saint-Louis), il faut en finir avec le tabou de l’ouverture à révision de l’article 195 de la Constitution.

Brussels,,Belgium,-,June,6,,2019:,Back,View,Of,Congress
©Shutterstock
En Belgique, depuis de nombreuses années, les réformes institutionnelles s’enchaînent - nous en sommes à six. Une réforme de l’État chasse l’autre. L’encre de l’accord de la dernière en date est à peine sèche que, déjà, on évoque la suivante. Flamands et francophones se font face, les blocages politiques deviennent récurrents et la mise sur pied d’un gouvernement fédéral devient un long chemin de croix....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité