"Si on donne de l’argent à quelqu’un qui se révèle être un escroc, on porte aussi une responsabilité politique": la N-VA prise pour cible dans l’affaire El Kaouakibi

La responsabilité des partis politiques est engagée et met en cause un système de subventions opaques et mal contrôlées.

"Si on donne de l’argent à quelqu’un qui se révèle être un escroc, on porte aussi une responsabilité politique": la N-VA prise pour cible dans l’affaire El Kaouakibi
©BELGA
Si les cafés autour de la Grand-Place d’Anvers étaient ouverts aujourd’hui, nul doute que la saga Sihame El Kaouakibi y serait évoquée. Entre deux gorgées de Bolleke, chaque Sinjoor aurait son mot à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité