"Ce qui manque le plus aux politiques dans cette crise, c'est ce que les Romains appelaient gravitas"

Le professeur en communication politique porte un regard critique sur certains experts de la santé, mais également sur la communication des autorités au cours de cette crise sanitaire.

"Ce qui manque le plus aux politiques dans cette crise, c'est ce que les Romains appelaient gravitas"
©FLEMAL JEAN-LUC
Marie Rigot & Jonas Legge
La crise sanitaire sans précédent a poussé les pays du monde entier à prendre des décisions compliquées. En Belgique, le 17 mars 2020, la Première ministre Sophie Wilmès décrète un lockdown national, entraînant la fermeture des écoles, de l'Horeca, des magasins non-essentiels... Plus d'un an plus tard, le gouvernement fédéral doit toujours jongler entre des restrictions nécessaires et l'envie des Belges de plus en plus criante de retrouver...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet