De Croo apporte des précisions quant aux assouplissements présentés par le Comité de concertation : "Il y aura des contrôles !"

Au lendemain du comité de concertation, le Premier ministre Alexander De Croo a donné plusieurs précisions sur la réouverture de l'Horeca à l'intérieur à la date du 9 juin.

M.Ch

Invité sur Bel RTL, le Premier ministre a pris le temps d'expliquer un point important pour la reprise à l'intérieur de l'Horeca. Ce point, qui n'apparaissait pas dans les mesures, correspond à l'obligation de mesurer le taux de CO2, pour savoir si la pièce est suffisamment aérée.

"Il y aura des contraintes de ventilation. Dans les restaurants, on obligera la présence d'un dispositif mesurant la qualité de l'air. Pour l'instant, c'est obligatoire dans les cafés, dans les restaurants et dans les salles de fitness, car ce sont des endroits où c'est le plus applicable", explique le premier Ministre même s'il suggère à tout le monde d'en faire de même.

"Je conseillerais à tous ceux qui veulent être prudents, de le faire. Il y aura des contrôles, qui seront plus du coaching dans un premier temps, mais qui, dans un deuxième temps, pourraient mener à la fermeture", annonce-t-il.

Les seuils annoncés seront-ils contraignants ou indicatifs ?

Lors du comité de concertation, deux pourcentages de vaccination ont été fixés comme objectifs. Le gouvernement estime qu'il faudrait 60% des adultes vaccinés pour le 1er juillet, et 70% pour le 1er août. Mais ces deux chiffres sont-ils une obligation ou simplement un but vers lequel tendre ? Le premier ministre a tenu à nuancer.

"Ce sont des chiffres sur lesquels on se base pour prendre des décisions. Moi je les prendrais d'une manière assez contraignante, mais si on est à 1% du seuil, je pense qu'il faudra être un peu raisonnable. Mais honnêtement, ces chiffres-là sont tout à fait atteignables."