D'autres Jürgen Conings gangrènent-ils nos services d’ordre ? "Il n'y a pas d'extrémistes fichés dans les rangs de la police"

Selon Annelies Verlinden, la police fédérale ne connaît pas d’individus surveillés car d’extrême droite comme Jürgens Conings.

Adrien de Marneffe
Bruxelles - Siege du minsitere de l'interieur: Annelies Verlinden (CD&V) - ministre de l’Intérieur, des Réformes institutionnelles et du Renouveau démocratique sous le gouvernement De Croo - A Bruxelles le jeudi 20 mai 2021
©JC Guillaume
Vingt ans après la réforme des polices, la ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) organise ce 25 mai les états généraux de la police....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet