Vincent Van Quickenborne sur l'affaire Conings: "Nous ne voulons pas faire avec l’extrémisme de droite la même erreur qu'avec Sharia4Belgium"

Pour le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, le gouvernement tire les leçons de l'affaire Conings.

Vincent Van Quickenborne
©AP
Après sa prise de fonction au sein du gouvernement fédéral, en octobre 2020, le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open VLD), assurait que l’une des plus grandes menaces qui planent sur notre pays provient de l’extrémisme. "Et quand je parle d’extrémisme, nous ne ciblons pas uniquement le terrorisme...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité