Ludivine Dedonder (PS): "On veut donner l’impression que je ne suis pas à ma place et que je ne maîtrise pas mes dossiers"

La ministre de la Défense pointe la responsabilité de l’ancienne majorité dans les dysfonctionnements du SGRS, le renseignement militaire. L’extrême droite est un problème à l’armée, admet Ludivine Dedonder qui répond aussi aux attaques de la N-VA.

Ludivine Dedonder (PS): "On veut donner l’impression que je ne suis pas à ma place et que je ne maîtrise pas mes dossiers"
©JC GUILLAUME
Les volets baissés en permanence au cabinet de la ministre de la Défense rappellent le contexte sécuritaire tendu. On ne les relèvera pas - mesure de sûreté - tant que Jürgen Conings, ce militaire armé,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet