Ludivine Dedonder, une main et un gant de fer à la Défense

Ludivine Dedonder est la toute première femme ministre de la Défense. La socialiste tournaisienne a connu une ascension linéaire depuis son entrée en politique en 2006. Son caractère en acier trempé l’a sans doute aidée à traverser l’affaire Conings.

Ludivine Dedonder, une main et un gant de fer à la Défense
©JC Guillaume
Lorsque, au début de l’année 2019, l’ancien patron de l’armée, le général Marc Compernol, se présente à Paul Magnette, pas encore...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet