Pollution à Zwijndrecht : pour Cathy Berx, "les travaux d'Oosterweel ne doivent pas être arrêtés"

La gouverneure de la province d'Anvers, Cathy Berx, ne pense pas que les travaux d'Oosterweel devraient être arrêtés complètement, tant les données sur la pollution au SPFO ne sont pas plus claires.

placeholder
© Belga
Belga (avec rédaction)

Des travaux sont déjà en cours sur le terrain le plus pollué dans l'attente d'une expertise attendue en juillet, a indiqué la gouverneure lundi dans De Morgen (Radio 1). "Il est important que Lantis (le constructeur d'Oosterweelndlr) ait une bonne idée de l'endroit où se trouve la concentration de SPFO sur le sol, et que des mesures de sécurité soient prises du point de vue de la santé publique", explique Berx.

Le sol contaminé ne quittera peut-être pas le site d'Oosterweel, mais aucun travail n'est de toute façon effectué sur le sol le plus contaminé, souligne Berx. "Ils (Lantis, ndlr) ont choisi cela eux-mêmes en attendant le rapport d'expert en juillet."

Après la suggestion du président du CD&V, Joachim Coens d'arrêter les travaux dans leur intégralité, Bart De Wever a également réagi négativement. "Arrêter le plus grand projet de mobilité, d'habitabilité, de climat et de santé de ce siècle serait une erreur dramatique pour l'environnement et la santé publique, comme l'ont également convenu les toxicologues et les groupes d'action", a déclaré le maire d'Anvers et président de la N-VA.

Sur le même sujet