Grève des sans-papiers: la Vivaldi face à l’inefficacité du retour des irréguliers

Les ordres de quitter le territoire sont peu suivis en Belgique. Ce qui provoque l’enlisement de nombreux dossiers.

placeholder
© Ennio Cameriere
Guillaume Tom
Le blocage perdure autour de la grève de la faim des 450 sans-papiers de l’église du Béguinage et de l’ULB-VUB. Face à la détermination des grévistes, le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Sammy Mahdi (CD&V), avait proposé la mise en place d’une zone neutre destinée à informer les grévistes de l’état de leur dossier, et ainsi à avoir une idée claire des possibilités de régularisation....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet