Georges-Louis Bouchez a-t-il porté un signe convictionnel  lors d'un mariage où il officiait ?

Le MR et son président, Georges-Louis Bouchez sont à la tête de la lutte actuelle contre le port de signes convictionnels dans l’administration et pour tout qui représente l’autorité publique. Un combat qu’il n’est évidemment pas question de remettre en cause. Encore faut-il appliquer soi-même ce que l’on demande aux autres.

Georges-Louis Bouchez a-t-il porté un signe convictionnel  lors d'un mariage où il officiait ?
©Bernard Demoulin

Sur une photo postée le 25 juin dernier sur son profil Facebook, le président du MR pose fièrement en compagnie d’un couple de Montois qu’il vient de marier.

En effet, présider une cérémonie de mariage n’est pas l’apanage du seul échevin en charge de l’État civil d’une commune. Tout élu d’une commune peut, en s’arrangeant avec les autres ou en le demandant expressément, officier en qualité d’officier de l’État civil. Sur cette photo, outre, l’écharpe jaune et rouge réglementaire, Georges-Louis Bouchez porte un masque sur lequel on peut lire “Fier d’être libéral”. 

Georges-Louis Bouchez a-t-il porté un signe convictionnel  lors d'un mariage où il officiait ?
©Facebook/Georges-Louis Bouchez


Certes, il n’est pas indiqué le nom de son parti, mais jusqu’à preuve du contraire, le libéralisme est une conviction politique et ce masque est donc un signe convictionnel. Georges-Louis Bouchez n’est pas d’accord avec cette interprétation. Il explique qu’il a “célébré le mariage sans masque et à distance ! La photo est prise après la cérémonie où je suis un politique. Et non un fonctionnaire. Donc totalement sans aucune obligation de neutralité”. Pourquoi alors a-t-il conservé, au moment de cette photo, l’écharpe officielle qui fait de lui un officier de l’état civil ?

Sur le même sujet