Le gouvernement face à la crise des sans-papiers : la Vivaldi au bord du gouffre

PS et Écolo feront démissionner leurs ministres en cas de décès d’un sans-papiers gréviste de la faim. Le secrétaire d’État, Sammy Mahdi, continue à exclure toute solution collective. La nutrition et l’hospitalisation forcées des grévistes ont été évoquées, mais cela suscite des questions légales.

placeholder
© JC Guillaume
Le gouvernement fédéral est au bord de l’implosion. PS et Écolo ont annoncé, lundi matin, leur intention de faire démissionner leurs ministres en cas de décès d’un sans-papiers actuellement en grève de la faim. Le secrétaire d’État...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité