Le gouvernement wallon dégage 2 milliards pour l’aide aux sinistrés

Le gouvernement wallon a annoncé mardi qu’un budget total de 2 milliards d’euros serait dégagé pour venir en aide aux citoyens, entreprises et communes sinistrés suite aux intempéries des 14, 15 et 16 juillet.

placeholder
© Belga

Le gouvernement wallon dégage 2 milliards pour l’aide aux sinistrés. Pour arriver à ce montant, 800 millions d’euros du plan de relance pour la Wallonie présenté il y a plusieurs semaines seront réorientés. 200 millions viendront directement du budget wallon et le milliard restant sera emprunté sur les marchés financiers.

Certaines mesures étaient déjà connues depuis vendredi dernier, notamment cette avance sur assurance de 2 500 euros octroyée par les communes aux ménages sinistrés. Ces prêts permettront d’anticiper les interventions des compagnies d’assurances et du fond des calamités.

C’est le Centre régional d’aide aux communes qui implémentera cette mesure, en accordant des prêts sans intérêts aux communes sinistrées afin qu’elles puissent elles-mêmes accorder des prêts aux foyers victimes des inondations.

En plus de ça, on sait désormais que 25 millions seront octroyés aux sociétés de logements sociaux pour permettre d’aider au relogement des sinistrés. Les communes et CPAS touchés par les inondations recevront un montant total de 50 millions d’euros pour reloger les sinistrés.

Pour les entreprises aussi, petites ou grandes

Les indépendants et petites entreprises auront droit à une avance de 50 000 euros via la Sowalfin. Les grandes entreprises bénéficieront, elles, d’une avance financière qui doit compenser 75 % du montant des dégâts occasionnés par les intempéries. Dans leur cas, c’est la Sogepa qui sera l’interlocuteur. Les indépendants, les petites, moyennes et grandes entreprises peuvent immédiatement appeler le 1890 pour entamer leurs démarches.

Une enveloppe de 5 millions d’euros est octroyée à l’ensemble des communes touchées, via leurs gouverneurs de province, afin de leur permettre de procéder le plus vite possible aux travaux de stabilisation et de sécurisation des infrastructures des communes mises à mal par les inondations. Ces mêmes communes disposeront de personnels en renfort pour une durée de trois mois afin de leur permettre de gérer les conséquences de cette crise.

Gestion des déchets

Pour la collecte des déchets, les intercommunales, les communes et le Service public de Wallonie sont mobilisés. Tout ce qui sera collecté sera acheminé de manière temporaire sur un tronçon désaffecté de la A601. Ils seront ensuite traités et envoyés ailleurs. Le gouvernement wallon annonce qu’il est en recherche d’autres endroits de ce type. Le SPW va aussi procéder à l’enlèvement des déchets et des arbres qui sont tombés dans les différents cours d’eau wallons.

Le ministre-Président wallon, Elio Di Rupo (PS), considère que désormais "il faut repenser l’avenir au niveau des nouveaux enjeux liés au réchauffement climatique". Pour permettre de trouver les moyens supplémentaires qui seront nécessaires à la reconstruction de la Wallonie que le gouvernement entend "assumer et coordonner, nous mettrons en œuvre un fonds de solidarité dont les modalités seront bientôt définies".

Sur le même sujet