La grève de la faim est suspendue : "Cela n’acte pas la fin du mouvement"

Les sans-papiers en grève de la faim depuis près de deux mois ont annoncé, mercredi, la suspension de leur action.

A. C. (avec M.Ben. et V.R.)
Des vies étaient en jeu. Le gouvernement fédéral risquait de tomber. Ce n’est pas encore un happy end, mais un vrai répit pour tout le monde. Les quelque 450 sans-papiers en grève de la faim depuis près de deux mois ont suspendu leur action, a annoncé, mercredi, l’un de leurs représentants...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet