Dans la famille Dedonder, la passion du foot: "Dans ma chambre, j’avais des posters d’équipes de foot. C’était un peu bizarre à l’époque"

La politique, ce sont - aussi - des batailles homériques, des affrontements farouches, des joutes serrées. Est-ce parce que leur métier les habitue à mener parfois des batailles homériques que de nombreux hommes et femmes politiques en pincent pour le football ? Ou est-ce, plus prosaïquement, parce qu’en affichant les couleurs du club local ils espèrent toucher leurs supporters qui sont aussi des électeurs ? La Libre part cette semaine à la rencontre de ces mordus du ballon rond qui se sont égarés dans les travées des parlements. Aujourd’hui, Ludivine Dedonder. Avant d’entrer en politique, la ministre de la Défense a été journaliste sportive.

Dans la famille Dedonder, la passion du foot: "Dans ma chambre, j’avais des posters d’équipes de foot. C’était un peu bizarre à l’époque"
©D.R
Entre Ludivine Dedonder (PS) et le football, c’est une vieille histoire d’amour. La ministre de la Défense a été biberonnée au ballon rond. Son grand-père paternel, Jean Dedonder, a gagné la Coupe de Belgique, en 1956, avec le Racing de Tournai. Il était attaquant. "Mais dans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet