Groen et Ecolo souhaitent geler les expulsions vers l'Afghanistan

Les écologistes demandent de geler les expulsions forcées vers l'Afghanistan, rapporte De Standaard jeudi.

Groen et Ecolo souhaitent geler les expulsions vers l'Afghanistan
©AP

"Nous souhaitons avoir une discussion à ce sujet au sein du gouvernement", affirme la députée fédérale Eva Platteau (Groen). "Les ambassadeurs européens, qui disposent d'un aperçu de la situation sécuritaire dans le pays, plaident pour une suspension des retours forcés. C'est un signal clair que nous ne pouvons pas ignorer." Groen et Ecolo, de même que le PS, ont réagi avec mécontentement à la lettre adressée à la Commission européenne par le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Sammy Mahdi (CD&V) la semaine passée, une missive également signée par ministres néerlandais, grec, allemand, danois et autrichien compétents (ministres de l'Intérieur ou en charge de la Migration). Ceux-ci demandaient de ne pas suspendre les expulsions de migrants afghans, alors que les combats s'intensifient en Afghanistan et que l'insurrection talibane ne cesse de gagner du terrain.

Les ambassadeurs de l'UE dans la capitale afghane, Kaboul, ont rendu un avis négatif et demandé, à l'inverse, que les rapatriements forcés soient reportés.

Entre-temps la situation a évolué et les Pays-Bas et l'Allemagne ont annoncé depuis lors qu'ils ne procéderaient plus à des retours forcés vers le pays en guerre, où la situation se détériore.

À la date du 6 juillet, sept personnes avaient été expulsées de force cette année de la Belgique vers l'Afghanistan. Depuis lors, il n'y en a pas eu d'autres, selon le cabinet de Sammy Mahdi. Jeudi, un nouveau vol est prévu pour rapatrier un Afghan qui séjourne actuellement dans un centre fermé, rapporte le département de l'immigration. Deux autres vols sont également planifiés.

Sur le même sujet