Intempéries : la Flandre propose des logements aux sinistrés wallons

La Flandre est prête à proposer des logements aux sinistrés wallons suite aux inondations.

Intempéries : la Flandre propose des logements aux sinistrés wallons
© Ennio Cameriere

Le ministre de la Santé flamand, Wouter Beke (CD&V), a commandé un état des lieux des places disponibles dans les résidences-services du Limbourg et du Brabant flamand, rapportent Le Soir, De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg jeudi. Avec l'assentiment du Premier ministre flamand, Jan Jambon (N-VA), le ministre Beke a écrit à tous les propriétaires de résidences-services du Limbourg et du Brabant flamand, provinces voisines de celle de Liège, pour savoir combien de places étaient libres.

Selon Het Belgang van Limburg, il existe 718 logements reconnus au sud de la province du Limbourg et 346 dans le Brabant flamand.

"Avec cet appel, nous sondons dans quelle mesure il est possible d'offrir un toit aux victimes des inondations", explique le ministre flamand dans la presse du nord du pays. Nous voulons avoir un aperçu du nombre de résidences-services disponibles qui peuvent être utilisées pour l'hébergement d'urgence des personnes dont la propre maison est devenue inhabitable en raison des inondations".

L'idée est ensuite de transférer la liste vers la plateforme d'entraide créée par le gouvernement wallon, ainsi qu'aux CPAS et assureurs concernés.

"L'évaluation devra se faire sur une base individuelle", confirme le porte-parole du ministre démocrate-chrétien dans Le Soir. "C'est aux personnes de dire si cela les intéresse ou pas. Il paraît logique qu'elles préfèrent d'abord trouver une solution dans leur propre région".

Du côté des autorités wallonnes, on accepte la main tendue sans broncher, selon le quotidien.

Disclaimer: Belga diffuse quotidiennement des dépêches reprenant des informations provenant d'autres médias. Ces dépêches sont identifiables par le mot-clé PRESS. Belga ne peut toutefois pas être tenu pour responsable de ces informations fournies par d'autres médias. Merci aux rédactions qui les utiliseraient de toujours citer la source exacte des informations relayées par Belga.

Sur le même sujet