La coalition Vivaldi n'a pas commis de faute déontologique lors de la désignation des députés belges à la Conférence sur l’avenir de l’Europe

Un pétard mouillé de la N-VA. La coalition Vivaldi n’a pas commis de faute déontologique lors de la désignation des députés belges à la Conférence sur l’avenir de l’Europe.

La coalition Vivaldi n'a pas commis de faute déontologique lors de la désignation des députés belges à la Conférence sur l’avenir de l’Europe
© BELGA
Le 3 juin, la majorité et l'opposition flamande N-VA/Vlaams Belang (VB) ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité