Pour Groen, le gouvernement flamand doit faire des "choix courageux" en matière de climat

Le gouvernement flamand doit "enfin faire des choix courageux" en matière de climat, a déclaré samedi la présidente de Groen Meyrem Almaci, à l'occasion du traditionnel week-end d'été de son parti, organisé en différents endroits en Flandre et à Bruxelles.

Pour Groen, le gouvernement flamand doit faire des "choix courageux" en matière de climat
©Belga
Belga

La crise climatique est bien là, "plus rapide et plus grave que prévu", a-t-elle souligné en faisant références aux inondations survenues en juillet et au rapport du Giec. "Le temps des palabres est révolu. (...) La bonne nouvelle, c'est que les solutions sont à portée de main, c'est juste une question de volonté politique."

Le gouvernement fédéral s'oriente vers une "véritable politique verte", tandis que le gouvernement flamand manque d'ambition, a soutenu Meyrem Almaci. "En Région flamande, nous sommes désespérément en retard par rapport à la réalité. Ces 17 dernières années, dans notre riche et prospère région, nous avons manqué nos objectifs les uns après les autres." Pour la présidente de Groen, les économies dans les transports en commun ou encore la bétonisation de l'espace public sont autant de signes que le gouvernement flamand s'oppose même au verdissement. "Quel soulagement ce serait si le gouvernement flamand mettait l'accent sur ce qu'il est possible de faire, plutôt que de systématiquement manquer ses ambitions."

"En Flandre, nous devons enfin faire des choix courageux dans les domaines de l'environnement et du climat. Suivre nos lois et placer la santé et la sécurité des citoyens au premier plan", a-t-elle conclu.

Sur le même sujet